Philosophie et Langage

Bakhtine tout nu

François Frédéric

Titre complet : Bakhtine tout nu, ou Une lecture de Bakhtine en dialogue avec Volochinov, Medvedev et Vygotski, ou encore Dialogisme, les malheurs d’un concept quand il devient trop gros, mais dialogisme quand même . Comme l’indique le titre multiple du livre, celui-ci se donne trois buts. D’abord, revenir sur les raisons de remettre en cause le mythe du « Bakhtine total », auteur des œuvres attribuées à Medvedev ou à Volochinov. Ne lisant pas le russe et n’étant pas « bakhtinologue », je ne fais que suivre principalement les exposés de Bronckart et Bota dans leur Bakhtine démasqué, ainsi que la préface de Sériot à sa nouvelle édition de Marxisme et philosophie du langage. Mais la critique de Bronckart et Bota semble s’interdire de lire ce qui fait la spécificité positive de l’œuvre de Bakhtine. On tente d’y revenir. Comme sur quelques « aspects chocs » des textes de Medvedev, de Volochinov, comme du livre de Vygotski consacré à la Psychologie de l’art.
Enfin, quel que soit le danger d’un usage vague et répétitif du terme « dialogisme », on s’est proposé de rapprocher les orientations ici présentées et la tentative ouverte par Politzer visant à constituer une « psychologie concrète ».

Parution : Septembre 2012
Nombre de pages : 170
Format : 13,5 x 21,5
ISBN : 978-2-35935-051-7
15€ TTC