Chantreau Pierre-Nicolas

Pierre-Nicolas Chantreau (1741-1808) est un historien, journaliste, grammairien et lexicographe français. Âgé d’une vingtaine d’années, il se rend en Espagne pour devenir professeur de français à l’École royale d’Ávila. Il y publie une grammaire française à l’usage des hispanophones qui lui vaut d’entrer à l’Académie royale espagnole et de pouvoir être appelé "Don Chantreau". De retour en France en 1782, il adhère aux idées révolutionnaires. En 1792, il est chargé d’une enquête à la frontière espagnole, mission secrète dont l’objet est de s’assurer des dispositions des Catalans envers la Révolution française. En 1794, il propose au directoire départemental du Gers la création d’un journal d’éducation, Les Documents de la raison, feuille antifanatique, puis il rédige le Courrier du département du Gers. Il est ensuite professeur d’histoire à l’École centrale d’Auch en 1796, puis à l’École militaire, alors installée à Fontainebleau, en 1803.