Animée par Frédéric Cossutta, la collection « Philosophie et langage » rassemble des textes portant sur les questions du langage, de la langue et du discours en s’ouvrant à la diversité des courants de pensée comme des choix de méthode. Les auteurs mobilisent des catégories issues de la philosophie et des sciences humaines pour appréhender d’un point de vue théorique les questions du sens, de la parole, des langues… Ils peuvent corollairement recourir à des modes d’investigation issus des sciences du langage pour répondre à des questions d’ordre éthique, ontologique, épistémologique ou esthétique. La collection édite ou réédite en outre des textes de la tradition philosophique ancienne ou moderne, ainsi que les commentaires qui en sont faits.

Catalogue numérique

Téléchargez-le au format PDF

Newsletter

Les dernières actualités des éditions Lambert-Lucas dans votre boîte mail.

Philosophie et Langage

Communautés et divergences dans l’interprétation des récits

François Frédéric

Il s’agit ici de questions, plutôt que de réponses, encore moins de théorie constituée.
Questions d’abord sur la diversité de ce qui peut s’appeler « récit », comme sur la diversité encore plus grande de nos modes de lecture, implicites ou explicites dans nos commentaires, nos différents styles de retour implicite dans la lecture ou explicite dans le commentaire qui caractérisent nos modes de compréhension, nos façons, en particulier, de nous rapporter au « point de vue » de l’autre.
Avec aussi la question de la diversité des façons dont raconter peut manifester la « psychologie concrète » comme histoire ou comme « drame », selon les termes de Politzer. Comme de la façon dont les récits des autres, les romans ou les films constituent en quelque façon des formes d’expérience indirecte au travers desquelles se dessine pour nous le sens de notre expérience propre.
Sans qu’on puisse privilégier comme « plus important » le commun ou le spécifique, la grande histoire ou la vie de chacun, le présent vécu ou les différents styles selon lesquels nous nous rapportons à l’absent.
Comme on s’interroge sur la difficulté à « théoriser » en particulier lorsqu’on cherche à cerner ce qu’on peut entendre par des « gros mots » comme « expérience », « croyance », « ressentir » ou « valeurs ».
(En couverture : Georges Politzer, 1903-1942)

Parution : Juin 2014
Nombre de pages : 210 pages
Format : 13,5 x 21,5 cm
ISBN : 978-2-35935-090-6
18€ TTC