Philosophie et Langage

Essais sur quelques figures de l’orientation

François Frédéric

S’orienter suppose pouvoir changer de points de repère, non vouloir adopter un point de vue de Sirius qui dirait l’essence, écrirait une histoire univoque, opposerait la pensée au ressenti ou voudrait quantifier l’ensemble des choses humaines. On a fait le choix, forcément aléatoire, de points de départ variés. La contingence de notre préorientation et de la communauté éventuelle des styles d’orientation de chacun par rapport aux autres comme à l’égard de lui-même. L’espace d’incertitude de ce que peut signifier le langage des parents pour les enfants. La « raison » comme imaginaire, mode de présence de l’absent, avec le risque inhérent qui lie « raison » et « délire ». La lecture de tel auteur, le Descartes de l’expérience de l’unité de l’âme et du corps ou Negri et quelques-uns de ceux qui sont revenus sur les apories du marxisme comme savoir. La confrontation de quelques-uns des discours savants portés sur l’enfant. Quelques textes qui illustrent ce que « le littéraire » peut manifester par rapport aux « discours savants ».

Présentation : François Frédéric
Parution : Janvier 2009
Nombre de pages : 216
Format : 13,5 x 21,5
ISBN : 978-2-35935-016-6
20€ TTC