Gouiran Gérard

Né en 1945, Gérard Gouiran est agrégé de lettres classiques, docteur d’État en linguistique romane (mention occitan), avec une thèse placée sous la direction de Raymond Arveiller et publiée sous le titre L’Amour et la Guerre. L’œuvre de Bertran de Born. Professeur émérite d’occitan à l’Université Paul-Valéry de Montpellier, il dirige depuis de nombreuses années la Revue des Langues Romanes. Il est l’auteur ou le co-auteur de nombreux livres dont Le Roland occitan : édition avec traduction de Ronsasvals, Roland à Saragosse (avec Robert Lafont), 1991 ; La Chanson de Girart de Roussillon (avec Micheline de Combarieu du Grès, 1993) ; Le Livre Potentia des États de Provence (1391-1523) (avec Michel Hébert, 1997) ; Et ades sera l’Alba. Angoisse de l’aube, recueil des chansons d’aube des troubadours, 2005, sans oublier l’ouvrage collectif auquel il a consacré pas moins de six ans : l’édition numérique du Petit Thalamus de Montpellier (en ligne depuis 2014).