Hors Collection

Jeune Homme, la Mort et le Jeu : Essai sur le fragment 52 d’Héraclite (Le —)

Garrigues Pierre

« Aiôn est un enfant qui joue, qui pousse des pions ; à l’enfant la royauté. »
J’ai écrit ce texte comme un voyage, une odyssée qui m’aurait entraîné de mot en mot, de lacune en silence, dans les abysses des fragments d’Héraclite, remontant aux sources improbables du fragment 52, comme les pèlerins de l’antique oracle de Trophonios régressaient dans un trou obscur où ils perdaient la mémoire pour la retrouver. Cet essai n’est donc pas un travail doxographique et ma dette est totale envers les philologues que je citerai au passage. Il est une enquête — dans le sens qu’Hérodote donne à ce terme — qui ferait remonter avant tout les phantasmes que l’on — que je — projette sur les mots, sur les blancs qui les entourent, comme si un fragment, dans son éphémère fragilité, détenait les virtualités de toute littérature, de toute parole, comme de tout silence. J’ajoute que si l’on entend l’écho, dans le mot aiôn, non seulement du temps mais de la vie humaine, les implications n’en sont que plus impérieuses.

Parution : Janvier 2009
Nombre de pages : 110
Format : 13,5 x 21,5
ISBN : 978-2-915806-90-8
10€ TTC