Dirigée par Frédéric Cossutta, la collection Le Discours Philosophique accueille des travaux originaux sur le langage de la philosophie. Le discours philosophique associe étroitement des pratiques liées aux institutions qui en règlent la production et des procédés d’écriture, marques rhétoriques ou stylistiques et cadres génériques qui en règlent l’exposition. Sans nécessairement adopter un point de vue extérieur à la philosophie, les auteurs analysent les contraintes discursives qui structurent l’exercice de la pensée dans des conditions historiques et énonciatives situées et se proposent de renouveler l’approche du travail spéculatif propre à une doctrine, à un système ou à une œuvre.

Catalogue numérique

Téléchargez-le au format PDF

Newsletter

Les dernières actualités des éditions Lambert-Lucas dans votre boîte mail.

Le Discours Philosophique

La philosophie comme institution discursive

Maingueneau Dominique

Ce livre s’inscrit dans une perspective d’analyse du discours. À ce titre, il s’efforce de sortir de l’alternative ruineuse entre des approches qui sont censées démonter les rouages des textes pour ressaisir le sens des doctrines, et des approches d’ordre sociologique qui cherchent ses déterminations à l’extérieur.
Si l’on veut ainsi appréhender la philosophie comme discours, la « scène d’énonciation », qui n’est réductible ni au texte ni à une situation de communication qu’on pourrait décrire de l’extérieur, est amenée à jouer un rôle crucial. Une théorie du discours ne se contente pas, en effet, d’articuler texte et contexte, car cela reviendrait à présupposer le partage même qu’elle entend surmonter. Elle met en évidence une activité énonciative qui doit gérer sa présence à la fois dans le monde qu’elle construit et dans le monde où elle se construit, une activité qui doit légitimer la situation d’énonciation dont elle prétend surgir. On peut dès lors parler d’une institution discursive de la philosophie, par laquelle se nouent l’institution comme processus de construction d’une légitimité, et l’institution comme appareil organisant une pratique : la structure du champ, le statut du philosophe, les genres… À travers le monde qu’elle configure en déployant son texte, l’énonciation réfléchit en les légitimant les conditions de sa propre activité. L’institution discursive est ainsi le mouvement par lequel passent l’un dans l’autre, pour s’étayer, l’œuvre et ses conditions d’énonciation.
La première partie du livre présente un réseau de concepts pertinents pour l’analyse du discours philosophique. La seconde contient sept études, groupées autour de trois thèmes : les genres, l’argumentation, la figure de l’auteur.

Parution : Février 2015
Nombre de pages : 240
Format : 13,5 x 21,5
ISBN : 978-2-35935-120-0
18€ TTC