Dirigée par Frédéric Cossutta, la collection Le Discours Philosophique accueille des travaux originaux sur le langage de la philosophie. Le discours philosophique associe étroitement des pratiques liées aux institutions qui en règlent la production et des procédés d’écriture, marques rhétoriques ou stylistiques et cadres génériques qui en règlent l’exposition. Sans nécessairement adopter un point de vue extérieur à la philosophie, les auteurs analysent les contraintes discursives qui structurent l’exercice de la pensée dans des conditions historiques et énonciatives situées et se proposent de renouveler l’approche du travail spéculatif propre à une doctrine, à un système ou à une œuvre.

Catalogue numérique

Téléchargez-le au format PDF

Newsletter

Les dernières actualités des éditions Lambert-Lucas dans votre boîte mail.

Le Discours Philosophique

Lire Derrida ? Autour d’“Éperons. Les styles de Nietzsche”

Ouvrage collectif

Comment lire Derrida lorsqu’on n’est pas derridien ? Sa philosophie exclut par avance toute lecture qui serait surplombante, que celle-ci relève de l’histoire de la philosophie ou de toute autre approche métaphilosophique. Mais l’impertinence exigerait tout autant le renversement de la question : Comment lire Derrida quand on est derridien ? On ne peut qu’écrire avec lui, comme lui. N’a-t-il pas en effet disqualifié la différence même entre écriture et commentaire ? Comment dès lors l’analyser sans se laisser contaminer par les effets déconstructifs induits par son écriture, ni le trahir par une distance telle qu’elle ferait perdre la spécificité de son style philosophique ?
C’est le défi que les contributeurs de ce livre s’efforcent de relever en proposant des analyses croisées d’Éperons. Les styles de Nietzsche dont la lecture s’avère à cet égard particulièrement pertinente puisqu’elle pose directement – tout en les liant à la question du féminin et de la différence sexuelle – les questions du style et de l’herméneutique.
Les études proposées, inscrites dans différents champs disciplinaires – philosophie, analyse de discours, sémiotique et stylistique –, permettent de mesurer à quel point l’on peut faire droit à l’originalité de Derrida sans le poser comme indéchiffrable, et mettre à jour les caractéristiques d’une parole philosophique qui, tout en mimant la pratique traditionnelle du commentaire, entend produire un nouveau mode d’énonciation philosophique.

Responsable(s) scientifique(s) : Maingueneau Dominique, Vallespir Mathilde
Institution(s) : Ouvrage publié avec le soutien de l'Université Paris Sorbonne
Avant-propos : de Dominique Maingueneau et Mathilde Vallespir
Contributeurs : Angermuller Johannes, Bordron Jean-François, Clément Bruno, Cossutta Frédéric, Lhomme Alain, Maingueneau Dominique, Vallespir Mathilde

Parution : Avril 2015
Nombre de pages : 130
Format : 16 x 24
ISBN : 978-2935935-127-9
15€ TTC