La collection Classiques des Sciences du Langage a pour but de rééditer les linguistes du passé. De nombreux éditeurs ayant cessé d’exploiter les titres d’auteurs en activité, nous les reprenons depuis septembre 2015 dans la collection rééditions / Réimpressions.

Catalogue numérique

Téléchargez-le au format PDF

Newsletter

Les dernières actualités des éditions Lambert-Lucas dans votre boîte mail.

Classiques des Sciences du Langage

Marxisme et philosophie du langage

Volochinov Valentin Nicolaïevitch

Valentin Nicolaievitch Volochinov, né en 1895, entre à la Faculté de Droit de Saint-Pétersbourg en 1913, mais s’intéresse avant tout à la musique. En 1919, il se réfugie à Nevel où il fait la connaissance de Mikhaïl Bakhtine et en 1921, à Vitebsk où il s’occupe de la section artistique du département de l’Instruction publique, dont le directeur est Pavel Medvedev. Rentré à Saint-Pétersbourg en 1922, il étudie l’ethnologie et la linguistique. Entre 1925 et 1930, il publie la totalité de son œuvre non musicale, consacrée à la psychanalyse, à la théorie de l’énoncé et aux « sciences de l’idéologie ». Il meurt de tuberculose en 1936. Ressuscité du néant à cause de (ou malgré) la popularité de Bakhtine, V. N. Volochinov n’est pas un prête-nom de ce dernier. Cette retraduction commentée de Marxisme et philosophie du langage rend l’ouvrage à son véritable auteur et le replace dans son contexte en en dégageant l’originalité. Apparaît un livre tout différent de celui auquel étaient habitués les lecteurs francophones avec sa définition psychosociologique du langage, sa théorie de l’idéologie comme savoir et son étrange marxisme enfin, pour lequel toute communication repose sur un enthymème et la langue est « sémiotiquement neutre ».

Traducteur(s) : Sériot Patrick, Tylkowski Inna
Institution(s) : Ouvrage publié avec le concours de l'Université de Lausanne
Préface : Sériot Patrick
Parution : Janvier 2010
Nombre de pages : 600
Format : 16 x 24
ISBN : 978-2-915806-70-0
49€ TTC